Mercredi 5 décembre 2012 3 05 /12 /Déc /2012 09:07

Je suis allé au cinéma hier et j'ai vu « Le Capital », film avec Gad Elmaleh qui joue fort bien son rôle de banquier, à croire qu'il le soit réellement. Cela ne m'a bien entendu pas réconcilié avec ce milieu et m'a confirmé qu'il vaut beaucoup mieux de faire un bon dessin qu'un long discours... En quelques dizaines de minutes, Costa-Gavras a su démonter et expliquer le fonctionnement de ces gens qui n'ont plus d'humain que les apparences...

 

le-capital.jpg

 

Bien sur, ce film aura bien moins de succès que des Astérix ou des Terminators. Cela ne lui retire en rien ses qualités éducatives sur la fonction bancaire et sur les mœurs, un peu spéciales, de ses intervenants. Quand un spectateur, qui ne connaît absolument rien à ce monde, assiste à une de ces séances, j'imagine qu'il en ressort quelque peu troublé par ce qu'il vient d'apprendre. Bien entendu, toutes les personnes qui l'ont vu peuvent, et c'est leur droit le plus strict, ne pas croire que les mécanismes dénoncés soient réels et utilisés quotidiennement par nos banquiers chéris. Mais, ils en ressortiront néanmoins quelque peu ébranlés par le réalisme de ce film. En fait de réalisme, il s'agit purement et simplement de la vraie vie d'une banque, hormis bien évidemment de la romance de Gad et de son comportement qui par moment, mais par moment seulement, semble retrouver une éthique saine. Les pièges qui se trament entre ces gens de bonne compagnie, en apparence, sont, eux aussi, bien réels. La conclusion du héros en fin de séance est, elle aussi, empreinte d'une totale réalité. Tous ces messieurs en-cravatés et tirés à quatre épingles, pour se parer d'un sérieux qu'ils n'ont pas, ne sont que joueurs, ils s'amusent et tentent de se montrer plus habiles, plus malins, plus pervers que leurs adversaires. Mais ce triste jeu ne leur coûte rien, au pire la perte de leur job, mais ce n'est rien au regard de ce que perd le public que nous sommes et qui paye les additions que ces voleurs et tricheurs nous présentent directement ou indirectement.

 

A l'occasion d'un dîner de famille, notre héros se retrouve confronté à un de ses oncles, vraisemblablement de gauche, qui lui demande ce que licencier tout en engrangeant des profits lui procure. La réponse de Gad est celle que nous font tous les banquiers et entrepreneurs du MEDEF, sans rire et en faisant mine de croire ce qu'ils disent. En revanche les arguments de son tonton, qui deviendrait bien flingueur dans ce cas, sont imparables du fait de leur totale adéquation avec la situation de crise que nous traversons ces derniers mois et pour encore quelques années. En fait nos banquiers nous trahissent trois fois, l'oncle n'emploie pas le verbe trahir mais je vais essayer d'être poli. La première fois lorsqu'ils nous prennent notre argent et l'utilise comme s'il était le leur tout en nous faisant payer les frais d'une gestion que nous ne leur demandons pas. La deuxième, lorsqu'ils perdent notre argent qu'ils demandent aux états de leur donner, pour éviter de fermer, et que l'état en question prend dans nos poches par le jeu de taxes et d'impôts prélevés à cet effet. La troisième, lorsque les états endettés auprès de ces mêmes banques, à qui ils paient de substantiels intérêts, doivent restructurer leurs économies pour pouvoir faire face à des engagements qui sont financés par les austérités que nous connaissons et qui génèrent les mises au chômage de masses énormes de salariés, d'augmentations de prix et de récessions catastrophiques pour leurs populations. Dans les trois cas, les banquiers encaissent et le public décaisse. Ils font des milliards de profit et nous nous retrouvons sur le trottoir à regarder des vitrines fermées sans comprendre ce qui s'est passé. Et nous continuons de faire confiance à ces banques, pire tous les états nous forcent à ne passer que par les banques pour faire fonctionner l'économie tout en nous contrôlant comme de vulgaires outils économiques. Petit conseil, utilisez le moins possible vos cartes de crédit, vos chéquiers, tout d'abord parce qu'ils ne vous donnent pas vraiment l'impression de dépenser, ensuite parce qu'ils montrent avec une extrême précision tout ce que vous faites et où vous allez. Prenez du cash à vos guichets et vous le dépenserez peut-être un peu plus consciemment et surtout plus intelligemment. Cela vous mettra à l'abri des intrusions de l'état comme des banquiers dans votre vie où ils n'ont rien à faire.

 

Dans ce film, une séquence m'a profondément choqué. Durant la même réunion de famille, Gad offrit à un groupe d'enfants fait de neveux, nièces, cousins, des jeux électroniques qui les enchantèrent. Nous voyons ensuite chaque enfant en train de jouer avec son jeu, silencieux et solitaire. Imaginer une dizaine d'enfants ensemble tout en étant chacun seul et vous aurez tout compris. Le message est clair et ressemble à celui que je disais à mes enfants lorsqu'ils coiffaient leurs maudits walkmans. Tous ces accessoires n'ont d'autre utilité que nous isoler, nous détacher des autres et nous éviter tout échange, tout partage.

 

Voilà comment nous avons oublié que les autres existaient, voilà comment le matérialisme ludique que nous imprégnons dans les cervelles de nos enfants les change en d'immondes égoïstes qui ne pensent qu'à eux et qui sont prêts à piétiner leurs amis pour une réussite qui leur donnera encore plus de jeux.

 

Notre solitude renforce nos abuseurs de confiance alors que notre connivence, notre complicité, notre union ne pourrait que nous renforcer nous-mêmes.

 

A bon entendeur, devenez sourd...

 

Haroun.

Par Point de Vue Incorrect - Publié dans : Articles et analyses - Communauté : La Cyber-résistance
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

  • : Point de Vue Incorrect
  • Point de Vue Incorrect
  • : Donner un point de vue qui se veut autre, dans tous les cas un point de vue politiquement incorrect. Haroun donne son avis sur l'actualité du petit monde qui nous entoure... Ni de droite, ni de gauche... Du dessus !
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

Syndication

  • Flux RSS des articles

Evaluation du site

ameliorer la e-reputation

Recherche

La Pensée du Jour

pensee100x134.jpg

 

Le cœur d'un homme d' État doit être dans sa tête.

Napoléon

 

Les couleurs politiques sont comme les couleurs du peintre, elles n'ont qu'une surface mince et cachent toutes la même toile.

Alphonse Karr

 

Il y a trois sortes d'hommes politiques : ceux qui troublent l'eau ; ceux qui pêchent en eau trouble ; et ceux, plus doués, qui troublent l'eau pour pêcher en eau trouble.

Arthur Schnitzler

 

En politique, ce qui est cru devient plus important que ce qui est vrai.

Talleyrand

 

La politique, hélas ! est une jungle, trop souvent une brousse fétide, l'enchevêtrement des intérêts brouille la perspective.

Charlotte Savary

 

En politique vaut mieux participer qu'être parti pisser.

Gustave Parking

 

L'ennui avec nos hommes politiques, c'est qu'on croit faire leur caricature, alors qu'on fait leur portrait.

Sennep

 

Le monde politique, à l'instar de la forêt tropicale, se nourrit de ses propres déchets.

Paul Carvel

 

Si tout le monde savait ce que tout le monde dit de tout le monde, personne ne parlerait à personne.

Gabriel Hanotaux

 

En matière politique, grimper, c'est ramper verticalement.

Georges Elgozy

 

Socrate disait: “Je sais que je ne sais rien”, donc chacun de nous en sait plus que Socrate, puisque nous savons au moins que Socrate ne savait rien.

Jean Amadou

 

Redouter l'échec, c'est redouter le ridicule, il n'y a rien de plus mesquin. Aller de l'avant - c'est justement ne pas craindre de devenir la risée de ses semblables.

Emil Michel Cioran

 

Mieux vaut subir la moitié des maux auxquels on s’attend que de rester dans l’apathie par crainte de ce qui pourrait advenir.

Hérodote

 

Pour gravir un échelon dans la hiérarchie, il faut souvent passer par l'escalier de service.

Yvan Audouard

 

Le bonheur, c’est de continuer à désirer ce qu’on possède.

Saint Augustin

 

La vraie richesse d’un homme en ce monde se mesure au bien qu’il a fait autour de lui.

Mahomet

 

La véritable élégance consiste à ne pas se faire remarquer.

George Brummel

 

La difficulté est à la réalisation des choses ce que le mur est au militaire qui éprouve le besoin de sortir sans permission.

Pierre Dac

 

L'humour est une façon de remettre en question les choses qu'on considère comme intouchables.

Jean-Louis Bory

 

L’homme exploite l’homme et parfois c’est le contraire.

Woody Allen

 

Si la matière grise était plus rose, le monde aurait moins les idées noires.

Pierre Dac

 

La chose la plus importante en communication, c'est d'entendre ce qui n'est pas dit.

Peter Drucker

 

Garde la paix en toi, ensuite offre-la aux autres.

Thomas A'Kempis

 

Si tu désires peu de choses, ce peu te semblera beaucoup, car des désirs peu exigeants donnent autant de force à la pauvreté qu'à la richesse.

Démocrite

 

Ceux qui luttent ne sont pas sûrs de gagner, mais ceux qui ne luttent pas ont déjà perdu.

Berthold Brecht

 

Les hommes politiques et les couches doivent être changés souvent et pour les mêmes raisons.

George Bernard Shaw

 

Celui qui sait parler sait aussi quand il faut parler.

Archidamos

 

L'homme progresse tant qu'il accepte les épreuves.

Anthony Lipsey

 

Amour, donne-moi ta force, et cette force me sauvera.

William Shakespeare

 

On ne peut empêcher les oiseaux noirs de voler au-dessus de nos têtes, mais on peut les empêcher d'y faire leur nid.

Proverbe chinois

 

Il faut s'y prendre tôt pour faire les choses au dernier moment.

Roland Topor

 

Quand un homme a un bec de canard, des ailes de canard et des pattes de canards : c’est un canard.

Michel Audiard

 

Etre présent, c’est bien plus qu’être là.

Malcolm Forbes

 

Le retraité est, comme le bouilleur de cru, un personnage éminemment français.

Albert Thibaudet

 

Le futur sera meilleur demain.

Dan Quayle

 

Choisir ses voisins est plus important que choisir sa maison.

Proverbe chinois

 

Pour bien écrire le mot amour, il y faudrait plus d'encre qu'il n'y en a au monde.

Christian Bobin

 

Autant l'hiver éclate, que l'hétéroclite.

Eric et Ramzy

 

Gagne en laboureur pour dépenser en prince.

Proverbe turc

 

La vie est comme un miroir. Si tu lui souris, elle te renvoie ton image.

Louis Nucera

 

La meilleure condition de travail, c'est les vacances.

Jean-Marie Gourio

 

On gagne plus à avoir aimé qu'à avoir compris.

Jean Rostand

 

Deux mains en applaudissant font un bruit. Quel est le bruit d'une seule main ?

Koan

 

Tout ce que tu laboures, tu le moissonnes.

Proverbe algérien

 

L'âme est notre demeure, nos yeux sont ses fenêtres, et nos lèvres ses messagers.

Khalil Gibran

 

Jamais homme sage n'a souhaité rajeunir.

Jonathan Swift

 

Quand ton cœur est dans la misère, n'écoute pas de musique, va sans bruit te nourrir de silence, là où il n'y a que de l'air, de l'eau et des cailloux, car raisonneront là-bas les mots qui permettent de vivre.

Poème japonais

 

Le doute est l'ennemi des grandes entreprises.

Napoléon Bonaparte

 

On utilise le pouvoir en le tenant avec légèreté. Si on le serre trop fort, on est pris par lui, on en devient la victime.

Frank Herbert

 

Quand tu bois de l'eau, pense à la source.

Proverbe oriental

 

C'est une belle harmonie quand le faire et le dire vont ensemble.

Montaigne

 

Tout mouvement de quelque nature qu'il soit est créateur.

Edgar Allan Poe

 

Le sel de l’existence est essentiellement dans le poivre qu’on y met.

Alphonse Allais

 

Lorsque deux forces sont jointes, leur efficacité est double.

Isaac Newton

 

On n'est pas uniquement en ce monde pour y accomplir ses tâches quotidiennes, mais aussi pour accorder de la place aux rêveries de l'âme qui l'élèvent et la reposent.

Gabrielle Roy

 

Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant.

Paulo Coelho

 

Ne charge pas tes épaules d’un fardeau qui excède tes forces.

Horace

 

Ce qui est admirable, ce n'est pas que le champ des étoiles soit si vaste, c'est que l'homme l'ait mesuré.

Anatole France

 

Sachez que dans la vie l'homme doit traverser un pont très, très étroit, mais ce qui est essentiel, le plus essentiel, c'est qu'il n'ait pas peur. Pas peur du tout.

Rabbi Naham de Brazlaw

 

Étends ton mari comme du linge sur la terrasse : si ton destin est de le garder, il ne s'envolera pas.

Proverbe arabe

 

Le soleil est merveilleux, la pluie rafraîchissante, le vent fortifiant, la neige vivifiante ; il n'existe pas de mauvais temps, juste différentes sortes de beau temps.

John Ruskin

 

Faites quelque chose et, si ça ne réussit pas, essayez autre chose.

Franklin Delano Roosevelt

 

Le seul chef-d'oeuvre, c'est vivre.

Gilbert Cesbron

 

Sur ce que je n'ai pas dit, j'ai plus de puissance que sur ce que j'ai dit.

Djâmi

 

Une même chose a différentes faces, selon qu'on la regarde différemment ; et de là vient que les uns prennent plaisir à tout, et les autres à rien.

Baltasar Gracian y Morales

 

Accepter d'être ce que l'on est, tendre à se réaliser pleinement dans le sens propre de sa personnalité, sans demander davantage, n'est-ce pas la sagesse même ?

Françoise Loranger

 

Si ton visage tourne au soleil, les ombres tombent derrière toi.

Proverbe africain

 

Les grands arbres donnent plus d'ombre que de fruit.

Proverbe allemand

 

Ayez le courage de suivre votre cœur et votre intuition. L’un et l’autre savent ce que vous voulez réellement devenir. Le reste est secondaire.

Steve Jobs

 

Conserver son sang-froid et sa gaieté dans les plus grands périls est le meilleur moyen de les surmonter tous.

Joseph Marmette

 

Il faut de l’esprit pour bien parler, de l’intelligence suffit pour bien écouter.

André Gide

 

Mélange-toi aux autres par tes paroles mais distingue-toi par tes actes.

Hazrat Ali

 

Le silence est une des choses les plus difficiles à réfuter.

Josh Billings

 

Nos défauts devraient nous donner une qualité : l'indulgence pour les défauts des autres.

Rivarol

 

Sacrifier la conviction à la situation, ce n'est pas trahir, c'est simplement vieillir.

Jean-Marie Domenach

 

La source désapprouve presque toujours l’itinéraire du fleuve.

Jean Cocteau

 

Les mots servent à exprimer les idées ; quand l'idée est saisie, oubliez les mots.

Tchouang Tseu

 

On ne tire pas sur une fleur pour la faire pousser. On l’arrose et on la regarde grandir... patiemment.

Proverbe africain

 

Toute oeuvre humaine, tout acte humain, et même parfois les plus élémentaires, exigent et supposent un avenir.

Denis de Rougemont

 

Plus la montagne est haute, Plus la vallée est profonde.

Proverbe alsacien

 

Ne remets jamais au lendemain ce que tu peux ne pas faire du tout.

Ambrose Bierce

 

Le vin est innocent, l’ivrogne seul est coupable.

Proverbe russe

 

La connaissance progresse en intégrant en elle l'incertitude, non en l'exorcisant.

Edgar Morin

 

Le bon juge condamne le crime sans condamner le criminel.

Sénèque

 

Toutes choses n'ont qu'une existence en elle-même éphémère. C'est l'esprit qui les fait exister.

Padma Karpo

 

Un véritable artiste est un artiste qui touche tout le monde.

Bernard Werber

 

Si vous êtes digne de son affection, un chat deviendra votre ami mais jamais votre esclave.

Théophile Gautier

 

La distance rend toute chose infiniment plus précieuse.

Arthur Charles Clarke

 

Il y a toujours mille raisons pour s’enfermer. Sortir est beaucoup plus difficile.

Claudie Gallay

 

Deux peuvent parler et le troisième écouter, mais trois personnes ne peuvent prendre part à une conversation sincère et profonde.

Ralph Waldo Emerson

 

Le simple fait d'errer dans le désert n'implique pas l'existence de la terre promise.

Paul Auster

 

Riche qui peut, aisé qui sait, sage qui veut.

Proverbe auvergnat

 

L'homme vraiment libre est celui qui sait refuser une invitation à dîner sans donner d'explications.

Jules Renard

 

Une femme, une vraie femme, c'est une femme avant tout qui n'est pas féministe.

Sacha Guitry

 

Pour que les choses deviennent possibles, il faut d’abord les rêver.

Madeleine Chapsal

 

En te levant le matin, rappelle-toi combien précieux est le privilège de vivre, de respirer, d'être heureux.

Marc-Aurèle

 

Le jour n’est fait que de ce que la nuit a décidé.

Proverbe banen

 

Vivre sans but, c'est naviguer sans boussole.

John Ruskin

 

Seul celui qui a emprunté la route connaît la profondeur des trous.

Proverbe chinois

 

La peur de l’ennui est la seule excuse du travail.

Jules Renard

 

C'est en descendant dans le coeur le plus secret, le plus profond de soi et en faisant partager aux autres sa descente que l'on perçoit, que l'on transmet le mieux le chant du collectif.

Jacques Lacarrière

 

On ne peut battre son adversaire que par l’amour et non la haine. La haine est la forme la plus subtile de la violence. La haine blesse celui qui hait, et non le haï.

Gandhi

 

Le printemps s'annonce toujours rempli de promesses... sans jamais nous mentir, sans jamais défaillir.

Michel Bouthot

 

Je ne connais rien de plus servile, de plus méprisable, de plus lâche, de plus borné qu’un terroriste.

François René de Chateaubriand

 

Une heure de justice vaut soixante-dix ans de prière.

Proverbe turc

 

Les hommes ne deviennent délicats que petit à petit.

Gilles Archambault

 

Ce qu'on cherche, on le trouve.

Sophocle

 

Visez toujours la lune. Même si vous la manquez, vous atterrirez parmi les étoiles.

Les Brown

 

Entreprenez l'impossible, l'impossible fera le reste.

François Cariès

 

Puisque la montagne ne vient pas à nous, allons à la montagne.

Mahomet

 

Le lit est le meilleur ami de l'homme.

Paul-Olivier Guisset

 

Souffrant d'insomnie, j'échangerais un matelas de plumes contre un sommeil de plomb.

Pierre Dac

 

Mauvaise serrure attire le crocheteur.

Proverbe indien

 

Ce sont nos choix qui montrent ce que nous sommes vraiment, beaucoup plus que nos aptitudes.

Joanne K. Rowling

 

L'imaginaire met des robes longues à nos idées courtes.

Sim

 

Si on considère le rapport poids/décibel, le rendement sonore d’une mouche surpasse celui d’un avion.

Fredric Brown

 

Quand le ciel veut sauver un homme, il lui donne l'affection pour le protéger.

Lao-Tseu

 

Notre plus grande gloire n'est point de tomber, mais de savoir nous relever chaque fois que nous tombons.

Confucius

 

Il y a deux éducations : la première que l'on reçoit au lycée, la seconde que l'on se donne à soi-même ; la première est indispensable, mais il n'y a que la seconde qui vaille.

Emile Faguet

 

On s'aperçoit qu'on aime quelqu'un quand on trouve à ses ronflements quelque chose de musical, de tendre, de céleste.

Jean Chalon

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés